pêche finistère, comités des pêche, finistère, professionnel pêche

Actualités

Retrouvez ici toutes vos dernières actualités

Actus Mer et Gouvernance
22.12.2015


Carbone bleu et langouste rouge

La méthode la plus simple pour faire fonctionner le processus de stockage de carbone dans l’océan est d’agir en faveur de la bonne gestion des habitats côtiers et de la mer au sens large du terme. Inutile de privatiser l’océan. Lorsque les habitats sont endommagés, les stocks en déshérence ou la mer polluée, une énorme quantité de carbone est libérée dans l’atmosphère ou n’est plus contenue dans la biomasse ou n’est plus stockée au fond de l’océan, ce qui accélère le changement climatique. Conserver le carbone dans des écosystèmes côtiers sains, des stocks en bonne santé et un océan riche de plancton est donc un bon moyen de réduire l’impact à long terme du changement climatique : efficace et peu cher. Les pêcheurs professionnels ont tout à gagner à travailler dans ces « puits de carbone » dont ils sont depuis toujours les sentinelles. De plus, les activités humaines rejetant chaque jour des millions de tonnes de carbone dans la mer celle-ci devient plus acide. Cette diminution du PH constitue une menace pour les organismes dotés d’une structure calcaire. Pour être crédibles dans ce rôle de sentinelles averties, les pêcheurs doivent donner des signes visibles de leur engagement dans la restauration des habitats, le rendement maximum durable et la lutte contre l’acidification. La reconquête de la langouste rouge en Europe de l’Ouest en est un exemple clair. Il les engage à la fois sur la qualité des habitats, la gestion d’un stock en difficulté et la lutte contre l’acidification. Leur engagement dans cette reconquête leur donne déjà le droit à la parole, sur le plan local et global, partout où se décide leur avenir. La contribution active des pêcheurs, est une raison de plus d’aimer l’océan, son pouvoir de captation du CO2, sa biodiversité et ses zones côtières essentielles au futur de l’humanité.

René-Pierre CHEVER

En savoir plus : présentation d'Alain Le Sann lors du dernier conseil du CDPMEM 29

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En Savoir + OK