pêche finistère, comités des pêche, finistère, professionnel pêche

Actualités

Retrouvez ici toutes vos dernières actualités

Actus Economie
23.04.2021


Prix du poisson trop bas : Les équipages ne sont pas des variables d'ajustement

Depuis plusieurs semaines déjà, les marins-pêcheurs alertent sur les prix payés au producteur anormalement bas. Les équipages hauturiers notamment sont fatigués de jouer les variables d’ajustement.  Les jours passent et le yoyo des cours sous les criées continuent.

Les chiffres d’affaires des rayons produits de la mer des grandes enseignes de supermarchés ont augmenté pendant la crise sanitaire. Ces enseignes écoulent les trois quarts de la production. Il devient insupportable d’entendre leurs discours toujours polis et lissés quand rien ne change sous la criée. Les enseignes ont des comportements très inégaux vis-à-vis des producteurs locaux. Nous saluons les campagnes de promotion du poissons français, mais la marque Pavillon France est loin d’être toujours mise en avant dans les différents magasins.

Et même quand c’est le cas, encore faut-il que ceux qui le pêchent soient justement rémunérés.

Au-delà des discours prononcés en réunion et de l’affichage de communication, une seule variable ne change pas : le prix payé au producteur est toujours bas. Les équipages sont fatigués d’être les variables d’ajustement d’un marché qui favorise l’importation profitant d’un dumping social malsain.

L’atmosphère est extrêmement tendue en mer et sur les quais. La situation risque d’empirer si rien n’est fait.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En Savoir + OK